bandeau_transparent_2016_08_02_bordure

Sara-Louise et Adrian, nos héros du lac, de bout en bout

 

Les plagistes de Baby plage ont d’abord eu du mal à comprendre. Pourquoi entre 100 et 200 personnes applaudissaient des nageurs qui approchaient en provenance de la Nautique?

Puis ils ont compris. En voyant sortir de l’eau Sara-Louise Jokonya et Adrian Garcia Pousada, escortés par leurs copains nageurs et vêtus de leur combinaison de super-héro qui aurait pu être dessinée par Tony Stark, ils ont compris. Un exploit venait d’être réalisé. Sara-Louise et Adrian venaient de terminer leur traversée du lac – dans la longueur donc. Soit, 85 km en 7 jours, en partant du château de Chillon, puis en longeant la côte française.

Alors, forcément, il y a de quoi se réjouir et crier sa joie après un tel exploit qui fait honneur au club à la vague orange.

Sara-Louise et Adrian ce que vous avez réalisé relève de la très grande classe. 85 km de natation en sept jours, soit une moyenne d’environ 12 km quotidiens. Ce que beaucoup d’entre nous ne faisons même pas à pied ou à vélo, vous l’avez accompli à la nage. Et ce depuis des semaines, puisque tout ceci a été précédé de longues séances d’entraînement.

Cela vous a donc permis de traverser le plus grand lac alpin d’Europe centrale. Avouons-le, cela fera de l’effet dans vos CV.

Voilà donc pour le 1er exploit. Mais il y en a deux autres.

Le 2e exploit, c’est la cause humanitaire : recueillir des fonds pour amener du matériel informatique dans deux écoles au Zimbabwe, à Chikomba. Vous avez donc créé une association swim4chikomba et monté un projet là-autour qui vous a même amené à visiter les deux écoles en question.

Le 3e exploit, c’est l’enthousiasme suscité par votre projet. Le nombre de personnes qui vous ont suivies est assez impressionnant. Le club que je représente s’est mobilisé, vous avez été entraîné et coaché par une championne du monde, des sociétés de sauveteurs vous ont accompagnés. Vos copains nageurs sont là pour partager avec vous ce moment unique. Vos familles, les amis. Quelques enseignants et le directeur de votre école aussi.

Oui, des enseignants. Comme en plus vous êtes malins, vous vous êtes dit que transformer votre projet en travail de maturité serait l’idéal. Vous êtes donc des sportifs accomplis, vous avez une volonté de fer, vous avez le cœur sur la main et en plus vous êtes futés. Ce n’est ni plus ni moins que la définition des héros.

Merci de nous avoir permis de partager votre aventure.

En savoir plus:

Share Button