bandeau_transparent_2016_08_02_bordure

Aux Championnats de Suisse espoirs, la jeunesse a pris le pouvoir

  • Au bord du lac de Constance, la vague orange n'est pas passée inaperçue...

Ena Vidakovic a treize ans, Ticia Klein quatorze ans. Lors des Championnats de Suisse espoirs à Romanshorn (19 au 22 juillet 2018), elles ont illustré à merveille les alexandrins du Cid de Corneille sur la valeur qui n’attend pas le nombre des années. Dans leur catégorie d’âge, elles ont éclaboussé la piscine du lieu de leur talent en offrant au NSG six médailles, dont une en or chacune, Ena sur 100 brasse et Ticia sur 200 m nage libre.

Arrêtons-nous d’ailleurs un moment sur ce 200 libre, dont Ticia n’était pas la favorite. Au terme d’une course d’une régularité de métronome avec ce qu’il faut d’accélération à la fin, elle a explosé son temps de référence d’avant la compétition de plus de 4 secondes. Ses désormais 2’10″04 constituent un nouveau record romand et la cinquième meilleure marque suisse dans sa catégorie d’âge.

Trois autres médailles complètent le palmarès estival de Ticia: l’argent sur 400 m nage libre, ainsi que le bronze sur 800 m nage libre et 100 m papillon. Quant à Ena, elle a agrémenté son or par du bronze sur 200 m brasse.

Toujours chez les filles, on ne saurait omettre les trois belles médailles d’argent de Yeléin Cheriff (15 ans) sur 100 m dos, 200 m dos et 200 m 4 nages.

Rayon garçons, la valeur sûre demeure Ilias Eberhard (15 ans). Il quitte Romanshorn avec trois médailles: argent sur 1500 m, bronze sur 100 m dos (l’argent lui échappe pour un centième) et 200 m dos. Mais le voilà épaulé par Yanis Dali, troisième sur 100 m brasse.

Réjouissons-nous pour ces médailles, mais pas que pour elles. Car au total, les athlètes du NSG ont participé à 36 finales ou séries principales, au sein desquelles il faut relever plusieurs quatrièmes places, en particulier le relais 4X200 m nage libre des filles.

Bref, ces Championnats de Suisse espoirs témoignent avec force du caractère formateur du NSG.

Pour les entraîneurs et les nageurs, le repos estival est plus que mérité!

En savoir plus:

Share Button