bandeau_transparent_2016_08_02_bordure

Escalad’eau, la course de l’Escalade, mais dans l’eau

Le 15 décembre au matin, Escalad’eau veut faire humer le parfum de la compétition de natation à des non compétiteurs, âgés d’au moins 15 ans. Tout en douceur. L’organisateur est mordu de natation, mais pas enragé. Il sait que nager, c’est bon pour la santé.
La période de l’Escalade et ses marmites fera parfaitement l’affaire. Il y a la course sur les pavés. Il y aura la course dans l’eau. Rassurons les perplexes, les craintifs et les frileux: pas question de nager en plein air la même distance que ceux qui courent. A Escalad’eau, il suffira de plonger ou sauter dans une eau à 27° et nager 50 m. Juste la traversée des Vernets, pas du désert.
Comme dessert, les meilleurs auront droit à une marmite réalisée par un chocolatier. Et ceux qui seront chocolat, soit tous les autres, ils pourront brandir un certificat de bonne brasse ou crawl. Ou dos, ou papillon. Peu importe, l’essentiel étant de traverser. Vous suivez ? Poursuivons.
Chacune et chacun aura droit à son relevé chronométrique, avec les même plaques jaunes que l’on voit lorsqu’on regarde nager Michael Phelps. Euh, non, lui, il ne nage plus. Sauf peut-être dans le bonheur, mais cela ne nous regarde pas. On parlait du chrono: il sera au centième. Même pour celui ou celle qui sera classé deux-centième et en ultime position. Oui, parce que seuls les deux-cents premiers inscrits pourront participer.
Bref, Escalad’eau, c’est le 15 décembre 2018.

Inscrivez-vous!

Share Button